les cinq malfoutus


Tordu et à contre-courant !

C’est franchement pas d’bol d’être malfoutu à ce point. Que des défauts ces cinq-là. Et le pire, c’est qu’ils s’y complaisent, à ne rien faire pour s’améliorer. Un scandale, vite pointé du doigt par le type parfait qui déboule dans leur maison croquignolette. Tut, tut, que dit-il cet arrogant-là ? Et chacun son tour de parler de l’envers de son défaut, avec humour et tendresse…

Des dessins à se fondre dedans, bringuebalants, à contre courant, des couleurs chaudes, avec la présence non négligeable et discrète en même temps, d’un rose très flashy, qui tranche et met en valeur la douceur de toutes les autres teintes, des assemblages de matières dans lesquelles on se loverait bien.

Une histoire drôle et d’une telle justesse de sentiments, on ne peut qu’aimer ces cinq malfoutus-là qui transmettent leur amour de la vie si simple ! A contre courant, totalement…

Mon point de vue sur le travail, en général, de Beatrice Alemagna : sa manière de parler de l’enfance et de la représenter est en décalage total avec l’idée que beaucoup d’adultes s’en font.

Non, ses images ne « lèchent » pas les yeux, subjugué qu’on pourrait être devant tant de beauté plastique, comme on s’ébahit parfois devant la beauté si croquigole, reflet de douceur et de naïveté des enfants. Au contraire, ses images agrippent les yeux, les accrochent parce qu’on y cherche ce petit quelque chose qui nous séduit et nous échappe en même temps. Il y a un côté bancal qu’on pourrait avoir envie de redresser, comme on voudrait parfois mettre les enfants tout droit, fidèles à l’image qu’on en a. Alors voilà, les images de Beatrice sont « malfoutues », délicieuses et incongrues, comme les mômes, on ne sait pas bien par quel bout les attraper.

Sur le papier, ça se traduit comme ça : des perspectives inhabituelles, des mélanges de matériaux, dans un même livre et des techniques différentes à (presque ?) chaque livre, des personnages absolument pas symétriques, avec des yeux souvent très impressionnants et fascinants.

Et comme on demande souvent « Et ça marche avec les enfants ? » Oui, évidemment ! Et ce livre-là, je l’ai vu de mes yeux vu, les touche, les émeut, les fait rire et sacrément causer.

Ici, il y a des images des Cinq malfoutus et c’est tout.

Ici, c’est le site de Beatrice Alemagna.

Lisa de Plumes ou Lisa Bienvenu



  • Auteur : Beatrice Alemagna
  • Éditeur : Hélium
  • Parution : 2014
  • Prix : 14,90 €

  • Âge : Moyens / Tout public
  • Genre : Album
  • Thématique : Amitié / Bonheur / Différence / Humour / Identité / Philosophie
  • Type de lien :