la faillite d’un imprimeur

9 octobre 2015


9 octobre 2015

Je partage aujourd’hui le message des Editions Père Fouettard au sujet de la faillite de l’imprimeur avec lequel elles travaillaient jusque là.
Plein de tact et d’évidentes vérités, fort simples...

"En septembre, l’imprimerie Proost a fait faillite, une reprise est aujourd’hui peu probable. 90 personnes se retrouvent sur le carreau, une super équipe, des gens biens : au-delà de la tragédie personnelle pour chacun d’eux, c’est aussi un savoir-faire exceptionnel menacé de disparition. Proost imprimait dans le respect de critères sociaux et écologiques.
C’est la responsabilité des maisons d’édition de continuer à travailler avec des entreprises locales. L’édition jeunesse inonde le marché de livres sur l’environnement, la famille, le respect de l’autre, l’amour et la fraternité. Pourtant, y compris pour des ouvrages subventionnés ou en coéditions avec des partenaires publics, elle cède de plus en plus aux sirènes du toujours moins cher, avec des transports camions et cargos toujours plus lourds. Cessons de donner des leçons de morale à nos enfants, ils ne nous écouteront pas, ils imiteront naturellement leurs aînés. Agissons, chacun à notre niveau.
Nous publions des albums du monde entier, y compris des auteurs taïwanais, nous croyons à la mondialisation de l’art et à la circulation des idées, pas à la mondialisation des conteneurs et du dumping social.
Courage, donc, à nos voisins imprimeurs et une pensée toute particulière pour l’équipe si aimable et efficace de Proost.

Les Editions Père Fouettard"

Lisa Bienvenu