Lectures d’albums et de Bd dans en collège/lycée

19 mai 2016


GRAND BAIN !

"C’est bizarre, mais c’est bien. En fait ça repose..."

Je commence à lire et lentement, je ressens l’attention qui se cristallise, les petits bruits qui disparaissent, les corps qui se relâchent et le silence quasi total. L’atmosphère est palpable et légère. Ils sont partis, je ne sais pas où, mais ils sont bien partis. Certains s’endorment un peu, la tête sur la table de travail, la joue dans leur veste. D’autres relâchent leurs épaules et tendent les jambes. D’autres encore bidouillent sur leur portable ou gribouillent. Ça c’est ce que je vois à la fin, juste avant de partir sans avoir presque échangé un mot avec eux.
Leurs corps se sont relâchés, sûr de sûr. Pas le mien. J’en ressors complètement vermoulue. Au retour, dans la voiture, la musique à fond les ballons, c’est Rammstein ou Massive Attack, j’vous jure, faut bien ça !

Pour la deuxième année, à la demande de l’APEL (une association de parents d’élèves) je viens de passer une semaine entière dans un collège/lycée "les portes de Chartreuse" à Voreppe, dans l’Isère. J’ai visité presque toutes les classes et j’y ai lu des albums, des bandes dessinées exclusivement... de la littérature graphique, en somme. Parfois ça dure ½ heure, parfois 1 heure. Et ce n’est pas très souvent qu’on discute. Je lis juste.
Les enseignants ne savent jamais ce que je vais lire à l’avance. Ils me confient ce moment. Et les élèves, tous ces jeunes gens m’accueillent magnifiquement bien alors que quand même…
"… C’est bizarre, mais c’est bien. En fait ça repose..."

De haut en bas : un an, un jour, Régis Lejonc et Carole Chaix, l’atelier du poisson soluble - un petit cadeau, Patrick McDonnell, Panama (aujourd’hui les grandes personnes) - Dans la tête d’Albert, Annie Agopian et Carole Chaix, Thierry Magnier, Le maître des estampes, Thierry Dedieu, Seuil - Le roi des sables, Thierry Dedieu, Seuil - Qu’ils y restent, Régis Lejonc, Riff Reb’s et Pascal Mériaux, éditions de la Gouttière - Yasuke, Frédéric Marais, les fourmis rouges - la mer et lui, Henri Meunier et Régis Lejonc, le rouergue (Notari aujourd’hui) - la promesse de l’ogre, Rascal et Régis Lejonc, Pastel - King-Kong, Antoine Guilloppé, Gautier-Languereau - Ottoki, Frédéric Marais, les fourmis rouges - Le grand match, Fred Bernard et Jean-François Martin, Albin Michel - Kodhja, Thomas Scotto et Régis Lejonc, Thierry Magnier

JPEG - 8.7 ko
Lisa
JPEG - 13.5 ko
Milo

Lisa Bienvenu