Le livre de la nuit


Voilà ce que m’a inspiré ce livre...

« C’est la nuit
La grande la belle
Ma complice et ma seule compagne
Mon Isabelle
La nuit
La grande la belle
J’pass’rai ma vie à côté d’elle
C’est la nuit »
C’est la nuit chanson de Michel Jonasz

C’est un documentaire avec des informations essentielles, scientifiques, sociales, historiques, psychologiques, légendaires... sur ce que représente la nuit pour l’être humain : par exemple, on voit les couleurs le jour car « les matières absorbent certains rayons du soleil et en renvoient d’autres, l’objet apparaît dans la couleur (ou le mélange de couleurs qu’il renvoie) ». On y découvre aussi les cycles du sommeil, l’histoire de la lumière artificielle qui a profondément modifié les rythmes de la vie, on y parle des cauchemars, des animaux et des humains noctambules. Des expériences sensitives sont aussi proposées, par exemple de rester un moment dans la nuit sans faire aucun bruit et de sentir le serein.

Et c’est là qu’on glisse du documentaire à la pure poésie, car les textes de Valérie Guidoux invitent à la divagation, au questionnement. Le livre de la nuit est très habilement constitué de chapitres facilement identifiables et il y a comme une progression narrative qui suivrait celle de notre sommeil. On peut piocher des morceaux de texte deci-delà ou lire de manière continue. Et puis, les images d’Hélène Rajcak sont de somptueuses peintures, avec un beau travail sur la perception des couleurs et des formes. On retrouve aussi un peu de ses gravures, comme dans le Cahier de Chimères.

Ces images aussi nous invitent à contempler et à rêver.

Je crois que ce livre n’a pas fini de fasciner et d’être exploré le soir juste avant d’aller se coucher. En livre de chevet. Sincèrement, un vrai beau documentaire.

Lisa de Plumes Bienvenu



  • Auteur : Valérie Guidoux
  • Illustrateur : Hélène Rajcak
  • Éditeur : Casterman
  • Parution : Septembre 2014
  • Prix : 16,75 €

  • Âge : Moyens / Grands
  • Genre : Documentaire
  • Thématique : Nuit
  • Type de lien :