Monsieur Bleu


Monsieur Bleu n’est pas peintre, non, pas comme Monsieur Vert.
Il est marin et il aime profondément le bleu. C’est beau, c’est sa couleur préférée et il n’aime rien plus qu’être en mer, quand il n’y a pas un nuage dans le ciel. Tout est bleu autour de lui, sauf le soleil.
Le meilleur ami de Monsieur Bleu est Monsieur Noir, il est ramoneur. On l’a déjà rencontré dans le monde de Monsieur Vert.

Tous les deux, ils aiment partir pêcher.
Mais ce jour-là, alors qu’ils sont sur le chemin du retour, ils croisent un énorme navire, bien plus grand qu’eux...

Chez Monsieur Bleu, comme chez Monsieur Vert, tout est question de perception et d’invention. Et c’est peut-être plus marquant encore chez Monsieur Bleu que chez Monsieur Vert : on perçoit toute l’importance de l’utilisation de la couleur dans le dessin et dans la progression de la narration. Visuellement et dans le texte. Et je souligne ici l’importance du travail du traducteur, Jean-Baptiste Coursaud, pour que cette histoire de couleurs tienne la route et soit drôle en français.

On a joué, on s’est égaré, on a discuté, on s’est laissé emporté et au final, chez Monsieur Vert, comme chez Monsieur Bleu, les histoires se terminent vraiment avec le livre qui se referme.

Lisa Bienvenu



  • Auteur : Yokoland
  • Éditeur : Les Grandes Personnes
  • Parution : 2016
  • Prix : 15€

  • Âge : Petits / Moyens
  • Genre : Album
  • Thématique : Humour / Imagination / Jeu / Philosophie
  • Type de lien :