Un ours, des ours


L’ours... demandons-nous ce qu’il représente pour nous, intimement, profondément ?
Et demandons-nous aussi ce qu’il est dans notre imaginaire collectif ? Dans notre histoire commune ?

C’est assez insondable.

Alors regardons attentivement l’image de couverture : un ours brun au pelage à fois doux et rêche remplit l’espace. Il est imposant, impressionnant. Un petit coin, suffisamment grand, au creux de l’ours, semble pouvoir nous accueillir encore. Il doit y faire chaud. L’ours brun dort, en position fœtale. Ses yeux sont bien fermés.

Mais ses griffes sont sorties et pas qu’un peu.

C’est l’ours de Marie Dorléans.

A l’intérieur, il y a bien d’autres ours, de bien d’autres artistes [1]. L’ours n’étant certainement pas un animal anodin pour chacun de nous, de manière intime, lié à notre enfance ou dans l’imaginaire collectif, chaque représentation de la bête, chaque interprétation nous renvoie à d’étranges sentiments, agréables et déroutants tout en même temps.
Et puis, avec ces imaginaires si forts et si lointains, chaque dessin d’artiste ressemble au dévoilement d’un petit secret. Comme une confidence sur l’enfance.

Les textes de François David sont énigmatiques, la lecture en est fluide alors qu’il y a finalement assez peu de signes de ponctuation. Là aussi, c’est étonnant, comme si l’ours était un animal familier et qu’on se surprenait à le découvrir sans cesse. Les formes de poésies sont variées, racontant parfois une histoire presque narrative, nous donnant simplement des sensations, nous procurant des émotions. On peut avoir le sentiment de ne faire que picorer, parce que c’est court, mais il y a de fortes pensées et impressions qui perdurent.

Quand on y pense, là sous nos yeux, c’est une foule d’univers d’artistes différents qui nous sont proposés, dans le même livre, sacrée chance, vraiment, pour ravir nos yeux !

Toujours sur des textes de François David, les éditions Sarbacane ont déjà publié sur le même principe un éléphant peut en cacher un autre et un loup peut en cacher un autre. Je crois qu’ils sont épuisés.

Ces livres-là sont de véritables richesses pour l’imaginaire, le partage, la transmission et la vie secrète, nichée à l’intérieur de soi.

Lisa Bienvenu

la chronique sur Radio Royans



  • Auteur : François David
  • Illustrateur : collectif d'illustrateurs
  • Éditeur : Sarbacane
  • Parution : Novembre 2016
  • Prix : 25 €

  • Âge : Petits / Moyens / Grands / Tout public / Ados/Adultes
  • Genre : Album
  • Thématique : Enfance / Imagination / Ours / peur / Poésie
  • Type de lien :

[1Séverin Millet, Sébastien Mourrain, Amélie Videlo, Raphaële Enjary et Olivier Philipponeau, Nathalie Choux, Alfred, Vincent Godeau, Daniela Olejnikova, Marie Dorléans, Henning Wagenbreth, Terkel Risberg, Betty Bone, Audrey Spiry, Fanny Ducassé, Ilya Green, Gilbert Legrand, Bruno Gibert, Guillaume Plantevin, Elisa Géhin, Becky Palmer, Julia Wauters, Marie Mignot, Matthias Aregui, Marie Novion, Henri Galeron, Jérémie Fischer, Stéphane Poulin, Jean-Baptiste Bourgois, Fransesco Pittau, Mélanie Rutten, Bernadette Gervais