la tête en vacances


Le papa, la maman, la sœur et le frère ont les yeux fermés… pour garder le plus longtemps possible les vacances dans leurs têtes, leurs narines, leurs peaux.
Ce matin, au lever, ils se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire aujourd’hui… bah tiens, aller à l’école puisque « c’est la rentrée… le ciel est dégagé » !
Ils baillent, s’étirent, s’allongent, ont une allure bien décontractée. Ils sont dans le quotidien, parce qu’il faut bien s’y conformer un minimum, mais restent dans leur tête, à l’abri et ils vont bien, ils sont heureux et contents. Et nous aussi, du coup : bien sûr qu’il est possible d’être dans le vrai monde, tout en restant dans le sien.
Entre rêve et réalité.
On a envie de s’étirer dans les herbes et les algues d’Anne Laval, on se laisse cajoler par son crayon tout doux et on se laisse bercer par les mots de Vincent Cuvellier qui me semblent retracer avec beaucoup de fidélité les pensées un peu confuses mais pleines de belles sensations d’un petit garçon bien dans sa tête. [1]

« Voilà, vous pouvez maintenant éteindre votre téléviseur et reprendre une activité normale »
PPD, guignols de l’info, en clôture de la semaine des Guignols
Ok, je sors…

Lisa



  • Auteur : Vincent Cuvellier
  • Illustrateur : Anne Laval
  • Éditeur : Actes Sud Junior
  • Parution : août 2013
  • Prix : 13,90 €

  • Âge : Moyens
  • Genre : Album
  • Thématique : Famille / Rêverie / Vacances
  • Type de lien :

[1Vincent Cuvellier, c’est l’écrivain d’Emile, avec Ronan Badel à l’image, dont je n’ai pas encore pris le temps de parler, forcément, je me marre trop à les raconter et là aussi, Monsieur est sacrément doué pour traduire les propos d’un petit garçon qui doit avoir entre 4 et 6 ans (le mien en a 5…)